Crise au sein du CAR: Et si l’objectif d’Awoudi était de se faire exclure ?

mars 7, 2020 :

Depuis quelques jours, il circule une information relative à l’exclusion de Kodjo Awoudi, commissaire du Comité d’action pour le renouveau (CAR) à la CENI. Le parti de Me Yawovi Madji Agboyibo n’a pas apprécié que son commissaire soit resté à la CENI malgré les injonctions à lui données. Mais dans le fond, que cache cette exclusion de l’ancien président du Mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant togolais (MEET)?

Selon une source proche du CAR, la décision d’exclure Kodjo Awoudi du parti a été prise de façon cavaliere. En effet, le sieur Awoudi, à en croire notre interlocuteur, a été écouté par un Conseil de discipline, composé des membres du premier cercle du Bélier Noir de Kouvé, et présidé par le médecin personnel de celui-ci. Les ténors du parti comme Awuku Nador et Jean Kissi n’y ont pas été associés du fait de leur hostilité affichée depuis la prise de cette décision par le Conseil du parti.

Après son audition, le conseil de discipline aurait invité Kodjo Awoudi à “sauver la face du parti en démissionnant au moins après le scrutin” du 22 février. Proposition que l’intéressé aurait déclinée sa position en rappelant “le manque de considération de la part de Me Agboyibo” qui n’a pas daigné souffler un seul mot par rapport à la décision de retrait d’Awoudi de la CENI, avec qui il avait pourtant eu un entretien la veille du Conseil national.

L’indignation du commissaire de la CENI a été d’autant plus grande que c’est sur les réseaux sociaux qu’il a appris la décision de son retrait de la CENI avant même l’annonce officielle par le Conseil national auquel il prenait également part.

Selon certains jeunes cadres du parti acquis à la cause d’Awoudi, ce dernier pense qu’il est grand temps que le CAR fonctionne “comme un parti où la concertation est le principe et non l’exception”.

À y voir de plus près, ce dossier Awoudi reflète les dissensions qui s’expriment depuis plusieurs mois au sein du CAR. D’un côté, le courant conservateur tenu par les frères géo-ethniques du Bélier noir. De l’autre, le courant réformateur avec des figures comme Awuku Nador et Jean Kissi. Au milieu de ces deux camps qui s’affrontent, se trouve un courant de jeunes refondateurs issus essentiellement du vivier du MEET et incarné par Awoudi et le jeune Honoré.

Il se rapporte d’ailleurs que depuis le dernier Conseil national du parti, les jeunes ont pris contrôle de la plateforme WhatsApp du CAR dont ils ont viré les principaux cadres du parti. Désormais le CAR dispose de deux plateformes WhatsApp. Dans ces conditions, il est difficile de contrôler les jeunes du CAR dont la majorité incite Awoudi à poursuivre le bras de fer pour que le parti accorde désormais plus de respect à sa jeunesse et respecte ses avis.

Depuis le début de cette affaire, contrairement aux cadres du parti qui montent au créneau et communiquent par plusieurs canaux, le commissaire Awoudi semble avoir fait vœu de silence et refuse de répondre à toutes les interpellations même venant de la presse. Alors qu’il était, on s’en souvient, très actif et loquace lors de crise entre Dodji Apévon et Yawovi Agboyibo il y a quelques années.

À l’analyse, il est évident qu’à travers ce dossier de la CENI, se joue plutôt une rude bataille ayant pour objectif de forcer Agboyibo à rendre le tablier et à retirer la gouvernance du parti à ses frères géo-ethniques.

D’anciens membres du MEET considèreraient que, dans le contexte actuel où le pays présente des signes évidents d’un retour au parti unique de fait, il urge de refonder la classe politique de l’opposition et d’en prendre le contrôle en douceur pour rénover la méthode de combat. C’est d’ailleurs la mise en œuvre de ce plan qui a permis de faire passer l’ancien président du MEET au détriment de Yao Daté que le Bélier noir avait encouragé à présenter sa candidature à la CENI sous le couvert d’une organisation de la société civile.

Certains observateurs voient dans l’attitude de Kodjo Awoudi un combat qui vise à redonner le pouvoir à la jeunesse du CAR contonnée dans les seconds rôles qui durent depuis trop longtemps.

Avec la menace qui pointe à l’horizon et le risque de se voir ravir les manettes du parti les pro-Agboyibo jouent la carte de la prudence. Tout en accélérant les choses, ils veulent désormais se montrer précautionneux pour ne pas répéter les mêmes erreurs que le Conseil national. Une décision d’exclusion du CAR aurait été envoyée à Awoudi qui a jusqu’au 10 mars 2020 pour faire recours.

Mais la crainte du Bélier noir est de voir Awoudi partir avec la jeunesse du parti qu’il a fondé au début des années 90, pour la création d’un mouvement politique en gestation depuis 2018 et qui devrait externaliser au plan politique la méthode estudiantine revisitée.

La présidentielle du 22 février 2020 risque de donner lieu à des révolutions de générations au sein de l’opposition. Reste à savoir qui sera gagnant ou perdant dans cette guerre semi-froide au sein du CAR. Une chose est désormais certaine : l’autorité de l’ancien premier ministre est contestée par ses héritiers. A l’issue du Conseil national Awuku Nador a également refusé de rendre le tablier de porte-parole qui lui a été retiré par le président du CAR. Qu’en sera-t-il de ces militants du CAR qui sont restés membres des CELI? Quid des militants qui étaient dans les bureaux de vote le 22 février dernier? A priori, tous ceux là semblent récuser la décision du Conseil national.

Ce n’est pas un tournant, encore moins la garantie d’un succès en fin de course, mais les néo-partis politiques togolais pourraient voir en cette turbulence que traverse le CAR, le signe que les lignes bougent et que les dinosaures de l’opposition des années 90 sont en fin de parcours.

Ambroise DAGNON

(Visited 424 times, 1 visits today)

Mivasocial Africa - Commentaires

Laisser un commentaire

  • Partenaires & Liens

  • Mivasocial - Le Réseau social Africain

    Mivasocial - Le Réseau social Africain

  • Mivazik - La Plateforme de promotion des musiciens Africains

    Mivazik - La Plateforme de promotion des musiciens Africains

  • Africaone - Le plus grand annuaire professionnel des entreprises de l'Afrique et de la diaspora ...

    Le plus grand annuaire professionnel des entreprises de l'Afrique et de la diaspora ...

  • A Propos

  • Language
    X Nous travaillons dur pour rendre les traductions disponibles et nous nous excusons pour toute erreur de traduction. Veuillez signaler toute erreur en nous contactant aujourd'hui. - Merci

    Choose a different Language

  • Connexion
  • Inscription
  • - African Social Network - Social Networking sites used in Africa - Africa's top Social Network - Social Network used in Africa - First Social Network for Africa.

    Decouvrez Togosocial - Le reseau social du Togo - Togolese Social network Yaamo - Interest based Social network Djinam - Le moteur de recherche Togoois - Togolese Search Engine Le meilleur site des annonces au Togo - Annonces immobiliers - Annonces a' vendre au Togo Solutions de conception de site web au Togo. Service Cloud hebergement de sites web Togo - Service et Support IT au Togo Best hair braiding in Decatur GA Best hair braiding in Decatur GA Best hair braiding in Decatur GA Yaamo interest-based advertising Yaamo is the Social Network about increasing revenue for you and your Business. JOIN TODAY! We are a proud Member. Yaamo helps you advertise. They make it easy and affordable. Togosocial - Le réseau social du Togo - Togolese Social network BNN(Blog, Nouvelles & notes) actualités Togo est le site Togolais des actualités, nouvelles, blogs et notes du Togo et de la Diaspora. BNN redéfinit le journalisme populaire en donnant aux Journalistes, Blogueurs, Écrivains, Etudiants, Universitaires Togolais ou a tout Togolais le meilleur outil pour partager leurs idées, leurs écrits, leurs expériences et les actualités au Togo et dans la Diaspora. L’application Freewriter BNN Togo actualités est sociale et s’intègre directement sur votre profil Togosocial et aussi sur le fil d’activités de vos amis sur le réseau permettant au monde un accès direct à vos articles.