Togo / Faure Gnassingbé et son 4e mandat : des débuts tumultueux

mai 12, 2020 :

Officiellement, Faure Gnassingbé a prêté serment le 3 mai 2020 pour un nouveau mandat de cinq ans. Entre événements imprévus et balbutiements devenus la marque de fabrique de sa gouvernance, le quatrième quinquennat du président togolais démarre avec quelques grains de sable dans le moteur.

Lundi 4 mai 2020, un officier de l’armée togolaise au physique assez imposant est retrouvé mort dans son bureau. Les premières informations relayées sur les réseaux sociaux évoquent un couteau retrouvé dans le cou du chef corps du 1er bataillon d’intervention rapide (BIR). Peu de temps après, des sites internet parlent des balles retrouvées dans le corps du lieutenant-colonel Bitala Madjoulba. De quoi cet officier est-il réellement mort ? Les conspirationnistes y voient un règlement de compte entre officiers Nawdba et Kabyè, deux ethnies du nord Togo, qui se livreraient une guerre de leadership au sein de l’armée togolaise. Il n’en fallait pas mieux pour que les populations de la préfecture de Doufelgou, d’où est originaire le défunt, se répandent dans la rue pour réclamer le corps de leur « fils ». « Dans notre tradition, quand une personne meurt assassinée, on ne laisse pas le corps à la morgue. Il y a des rites spéciaux à faire, et on l’enterre immédiatement », commente Gerry Taama, natif et parent de l’officier « assassiné », lui-même ancien officier de l’armée togolaise, reconverti à la politique depuis une dizaine d’années déjà.

Cette manifestation réprimée dans le sang – un mort et des blessés – se passe dans un contexte de crise sanitaire liée au coronavirus. Pendant ce temps, dans la capitale Lomé, ce sont les prisonniers de la principale maison d’arrêt, qui ont fait parler d’eux mardi. Pris dans un tourbillon de psychose suite à la détection de 20 cas positifs au covid 19 dont un décès, ces détenus réclament depuis ce matin leur libération immédiate. Pour se faire entendre, ils n’ont pas hésité à écrouler un mur de la clôture de la prison, obligeant les militaires à intervenir à coup de gaz lacrymogènes. Dans la foulée, Kpatcha Gnassingbé, demi-frère du chef de l’État togolais, en prison depuis 2009 pour une affaire de tentative de coup d’État, serait introuvable à l’heure actuelle. Il s’agirait, si l’information était avérée, d’une simple exfiltration pour une destination plus sécurisée, affirment certains.

Avant cela, il y a deux semaines, peu avant l’investiture de Faure Gnassingbé, c’est l’arrestation rocambolesque de Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo, qui réclamait sa victoire à la dernière élection présidentielle, qui a mis le Togo à la une de l’actualité dans ce contexte de coronavirus.

Sans compter qu’une enquête est ouverte, selon le ministre en charge de la sécurité, pour faire la lumière sur la mort de deux jeunes Togolais qui auraient succombé entre les mains des agents des forces de sécurité chargés de faire respecter le couvre-feu, une des mesures prises par le chef de l’État dans le cadre de la lutte contre l’épidémie qui a déjà tué 11 personnes.

Après le mandat social diversement apprécié par les Togolais, les uns saluant les prouesses de Faure Gnassingbé à travers le Fonds national de la finance inclusive (Fnfi) et ses dérivés, les autres n’ayant rien vu à l’exception du fameux hôpital Saint Pérégrin resté à l’étape de la pose de la première pierre, le nouveau quinquennat renferme beaucoup de défis pour le président togolais. Mais pour le moment, il faut d’abord calmer les populations de Siou, Baga, Ténéga, Koka, Niamtougou par d’autres moyens que les gaz lacrymogènes et les balles réelles, régler le cas des prisonniers de Lomé, et surtout ne pas baisser la garde face au coronavirus. Quant à Agbéyomé Kodjo et sa dynamique dirigée par Mgr Kpodzro, leur cas semble avoir déjà été réglé : interdiction formelle de dire quoi que ce soit sur le scrutin du 22 février remporté à plus de 70% selon les résultats officiels.

“Tout ça sent pas bon”, balaie un observateur de la vie politique togolaise pour qui, “c’est depuis le 19 août 2017 que le pouvoir (de Faure Gnassingbé, ndlr) a commencé à prendre de sérieux coups”.

Ambroise D.

 

(Visited 883 times, 1 visits today)

Mivasocial Africa - Commentaires

Laisser un commentaire

  • Partenaires & Liens

  • Mivasocial - Le Réseau social Africain

    Mivasocial - Le Réseau social Africain

  • Mivazik - La Plateforme de promotion des musiciens Africains

    Mivazik - La Plateforme de promotion des musiciens Africains

  • Africaone - Le plus grand annuaire professionnel des entreprises de l'Afrique et de la diaspora ...

    Le plus grand annuaire professionnel des entreprises de l'Afrique et de la diaspora ...

  • A Propos

  • Language
    X Nous travaillons dur pour rendre les traductions disponibles et nous nous excusons pour toute erreur de traduction. Veuillez signaler toute erreur en nous contactant aujourd'hui. - Merci

    Choose a different Language

  • Traduction


  • Connexion
  • Inscription
  • - African Social Network - Social Networking sites used in Africa - Africa's top Social Network - Social Network used in Africa - First Social Network for Africa.

    Decouvrez Togosocial - Le reseau social du Togo - Togolese Social network Yaamo - Interest based Social network Djinam - Le moteur de recherche Togoois - Togolese Search Engine Le meilleur site des annonces au Togo - Annonces immobiliers - Annonces a' vendre au Togo Solutions de conception de site web au Togo. Service Cloud hebergement de sites web Togo - Service et Support IT au Togo Best hair braiding in Decatur GA Best hair braiding in Decatur GA Best hair braiding in Decatur GA Yaamo interest-based advertising Yaamo is the Social Network about increasing revenue for you and your Business. JOIN TODAY! We are a proud Member. Yaamo helps you advertise. They make it easy and affordable. Togosocial - Le réseau social du Togo - Togolese Social network BNN(Blog, Nouvelles & notes) actualités Togo est le site Togolais des actualités, nouvelles, blogs et notes du Togo et de la Diaspora. BNN redéfinit le journalisme populaire en donnant aux Journalistes, Blogueurs, Écrivains, Etudiants, Universitaires Togolais ou a tout Togolais le meilleur outil pour partager leurs idées, leurs écrits, leurs expériences et les actualités au Togo et dans la Diaspora. L’application Freewriter BNN Togo actualités est sociale et s’intègre directement sur votre profil Togosocial et aussi sur le fil d’activités de vos amis sur le réseau permettant au monde un accès direct à vos articles.