Drôle de promotion de la consommation locale au Togo

octobre 10, 2020 :

C’est en sa qualité de ministre du Commerce et de la consommation locale que Kodjo Adedze a officiellement lance mardi 6 octobre 2020 le “mois de la consommation locale”. Avec la présence effective du tout nouveau Premier ministre du Togo, Victoire Sidemeho Tomégah-Dogbé. Si la cheffe du gouvernement et son ministre ont sauvé les apparences de par leurs accoutrements, la cérémonie dans son ensemble était tout sauf un cadre de promotion des produits “made in Togo”.

Drapé dans un ensemble visiblement confectionné par des couturiers togolais, avec un collier de perles au cou et au poignet, Emmanuel Kodjo Adedze a soigneusement réussi son coup de communication. Le ministre du Commerce et de la consommation locale a montré, devant caméras, qu’il était là pour promouvoir les produits togolais. Le Premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé n’a pas dérogé à la règle. Son veston en tissu la place indiscutablement parmi les promoteurs de la consommation locale, du moins le temps d’une cérémonie officielle qui a mobilisé toute la presse locale.

Sauf que, au-delà de ces apparences, la réalité est tout autre. Un Premier ministre et un ministre chargé de la Consommation locale habillés en “Africains” au milieu d’une foule d’accompagnateurs tirés à quatre épingles. L’image est donc très mauvaise pour une cérémonie censée lancer octobre comme mois de la consommation locale.

Comme si les promoteurs du mois dit de la consommation locale ne savaient pas de quoi ils parlent, leurs apparats à l’occidentale se font fondus au milieu d’un décor qui plonge le spectateur dans un meeting de campagne de l’Union pour la république (UNIR).

La consommation locale, c’est bien, en faire sa promotion, c’est mieux. Mais ce n’est simplement à travers des slogans. Il faut bien plus que ça!

On se rappelle très bien le fameux slogan des années 80 “Consommez produits togolais!”. Avec une politique relativement coercitive de Gnassingbé Eyadema, cette campagne de promotion des produits fabriqués au Togo avait connu un relatif succès avant de retomber après 1990. Mais depuis 2000, on a connu un renouement timide avec la consommation locale. Désormais, de jeunes entrepreneurs, artisans, créateurs de mode, ont compris qu’avec les plus de 7 millions de potentiels consommateurs, le marché intérieur togolais est un énorme atout. Beaucoup se sont donc mis à l’oeuvre. C’est ainsi que l’on a vu pousser des ateliers et même des coopératives, aujourd’hui des start-up pour faire éclore le génie créateur togolais.

Mais la quantité seule ne suffit pas pour faire des produits transformés localement ceux qui sont les plus prisés des Togolais. Il faut aussi et surtout de la qualité. C’est dans cette logique qu’il a été la Haute autorité pour la qualité et l’environnement (HAUQE) avec pour mission l’accompagnement des acteurs locaux dans l’élaboration et la création de leurs produits pour les rendre compétitifs sur le marché national et international. Théoriquement, c’est une très bonne initiative. Mais, dans la pratique, que se passe-t-il?

Si les produits transformés au Togo sont de qualité et s’ils sont bien valorisés en interne, il n’est pas exclu que le pays puisse exporter. À ce niveau, la législation AGOA est une chance formidable pour le Togo.

En effet, la loi AGOA améliore l’accès des pays éligibles  d’Afrique subsaharienne, au marché américain. C’est la pierre angulaire de la politique commerciale du gouvernement des États-Unis en Afrique subsaharienne depuis 2000. Après la tenue en 2017 du 16e forum annuel AGOA à Lomé, le gouvernement togolais avait mis en place un plan d’action qui vise à renforcer sa capacité d’offre, à accroître et à diversifier ses exportations vers les Etats Unis. Cette stratégie a pour ambitions de faire du Togo un pays compétitif sur le marché américain en matière de commerce, contribuant ainsi de façon significative à la croissance durable de l’économie nationale.

Ce plan comprend un certain nombre d’axes majeurs comme le positionnement du secteur privé comme acteur principal, la mobilisation des investissements pour soutenir la production, la transformation et l’exportation dans les filières prioritaires retenues, la promotion du commerce équitable et la promotion des productions biologiques, notamment.

Les initiatives prises au niveau politique pour promouvoir la consommation locale constituent des stimulants pour la production. Pour consommer local, il faut d’abord produire local. Et pour produire local, il faut en avoir les moyens. D’où la nécessité pour les autorités gouvernementales en l’occurrence celles en charge de ces questions d’élaborer des politiques qui permettent véritablement de soutenir les entrepreneurs et producteurs locaux. Par exemple, un ministre, un préfet, un maire, un directeur, qui achète des meubles chez le menuisier du quartier contribue à la promotion de la production locale. Cela vaut mille fois mieux que les folklores politiques.

 

(Visited 37 times, 1 visits today)

Mivasocial Africa - Commentaires

Laisser un commentaire

  • Partenaires & Liens

  • Mivasocial - Le Réseau social Africain

    Mivasocial - Le Réseau social Africain

  • Mivazik - La Plateforme de promotion des musiciens Africains

    Mivazik - La Plateforme de promotion des musiciens Africains

  • Africaone - Le plus grand annuaire professionnel des entreprises de l'Afrique et de la diaspora ...

    Le plus grand annuaire professionnel des entreprises de l'Afrique et de la diaspora ...

  • A Propos

  • Language
    X Nous travaillons dur pour rendre les traductions disponibles et nous nous excusons pour toute erreur de traduction. Veuillez signaler toute erreur en nous contactant aujourd'hui. - Merci

    Choose a different Language

  • Connexion
  • Inscription
  • - African Social Network - Social Networking sites used in Africa - Africa's top Social Network - Social Network used in Africa - First Social Network for Africa.

    Decouvrez Togosocial - Le reseau social du Togo - Togolese Social network Yaamo - Interest based Social network Djinam - Le moteur de recherche Togoois - Togolese Search Engine Le meilleur site des annonces au Togo - Annonces immobiliers - Annonces a' vendre au Togo Solutions de conception de site web au Togo. Service Cloud hebergement de sites web Togo - Service et Support IT au Togo Best hair braiding in Decatur GA Best hair braiding in Decatur GA Best hair braiding in Decatur GA Yaamo interest-based advertising Yaamo is the Social Network about increasing revenue for you and your Business. JOIN TODAY! We are a proud Member. Yaamo helps you advertise. They make it easy and affordable. Togosocial - Le réseau social du Togo - Togolese Social network BNN(Blog, Nouvelles & notes) actualités Togo est le site Togolais des actualités, nouvelles, blogs et notes du Togo et de la Diaspora. BNN redéfinit le journalisme populaire en donnant aux Journalistes, Blogueurs, Écrivains, Etudiants, Universitaires Togolais ou a tout Togolais le meilleur outil pour partager leurs idées, leurs écrits, leurs expériences et les actualités au Togo et dans la Diaspora. L’application Freewriter BNN Togo actualités est sociale et s’intègre directement sur votre profil Togosocial et aussi sur le fil d’activités de vos amis sur le réseau permettant au monde un accès direct à vos articles.