Affaire CAMES / Dodzi Kokoroko : “la vérité émergera en temps utile”

Cela fait trois ans d que Dodzi Kokoroko est à la tête de l’Université de Lomé. Trois ans au service de la modernisation du campus de Lomé, mais aussi trois ans de galère faite de coups bas et d’accusations les unes aussi hallucinantes que les autres dont cette fameuse affaire dite “affaire CAMES”.

Dans une interview au site officiel de l’Université de Lomé, Pr Dodzi Komla Kokoroko est revenu sur cette affaire dans laquelle lui et d’autres de ses collègues ivoiriens et béninois sont amenés à comparaître devant la Commission d’Éthique et de Déontologie du Conseil Africain et Malgache de l’Enseignement Supérieur.

“J’ai déjà été arbitrairement condamné avant même l’ouverture de toute instruction devant la Commission d’Éthique et de Déontologie du CAMES. Etant juriste et politiste, je refuse simplement que mes droits élémentaires soient relégués à la périphérie”, a confié le Professeur titulaire au site officiel de l’UL.

“Je ne demande pas de faveur car je suis gravement et intelligemment responsable de mes actes ! Il y a beaucoup de mensonges drapés dans des oripeaux de vérité, des faux, des non-dits, des clairs obscurs. Heureusement, et sous réserve de consacrer le délit de jeunesse, je reste digne, fier et debout !”, assure-t-il avant d’ajouter que “la vérité émergera en temps utile car le droit, rien que le droit et tout le droit sera dit !”

(Crédit photo : site officiel de l’Université Lomé)

Togo: Un ‘Tournoi de l’amitié’ entre garnisons et universités du Togo

La ville de Kara a abrité du 2 au 9 décembre, un tournoi omnisports dénommé ‘Tournoi de l’amitié’. Du football, du handball et volley-ball, cette compétition a mis aux prises les équipes de l’Université de Lomé, de l’Université de Kara, du Régiment Para Commando Général Ameyi de Kara et de la Gendarmerie Nationale. Du terrain de jeu à la soirée festive qui a couronné les activités, Pr Dodzi Komla Kokoroko n’a pas voulu se faire compter cet événement auquel il attache une importance toute particulière.

Prévue de longue date et après moult reports, la première édition du tournoi de l’amitié a réuni les équipes des deux universités publiques du Togo et celle des militaires du camp Général Ameyi de Kara et de la Gendarmerie Nationale. Une façon pour les présidences des deux universités de dédramatiser les relations conflictuelles entre populations civiles (estudiantines) et militaires. “C’est un événement que les deux universités préparaient depuis quelques mois. Nous sommes allés de report en report et cette semaine a été la bonne pour célébrer la fraternité, l’amitié entre les étudiants de Lomé et de Kara d’une part, et entre les étudiants et les forces de défense et de sécurité d’autre part“, a expliqué Komla Sanda, président de l’Université de Kara.

Plaçant la jeunesse au centre de sa politique depuis son arrivée à la présidence de l’université de Lomé, Dodzi Komla Kokoroko ne ménage aucun effort pour donner à l’étudiant togolais des raisons d’être fier d’étudier au Togo. “La jeunesse est au cœur de notre projet. En regardant les prestations des étudiants de Lomé et de Kara et des forces armées togolaises, vous retiendrez principalement que nos étudiants ne sont pas aussi malheureux, je dis bien ne sont pas aussi malheureux qu’on nous le sert. Cela voudrait dire qu’il y a une conscience nationale, il y a une disponibilité de notre part à accompagner la jeunesse. Et je puis vous assurer que ce n’est pas une goutte d’eau en termes d’activités et que cela s’inscrit  désormais dans une durabilité, dans une pérennité qui sera portée autant par le gouvernement que par les autorités universitaires et militaires“, a déclaré le président de l’université de Lomé.

C’est l’Université de Lomé qui s’est s’adjugé le trophée du vainqueur en football en battant l’équipe des « bérets rouges » aux tirs-au-buts 4 contre 3 ; score à la fin du temps réglementaire, un but partout.

La finale du handball a opposé les équipes des deux universités avec le sacre des étudiants de Lomé (30 – 10).

Au volley-ball, l’équipe de la Gendarmerie Nationale s’est confrontée à celle de l’Université de Lomé. Les gendarmes ont remporté le trophée du vainqueur sur le score de 3 sets à 1.

Pour clore en toute beauté cette semaine d’activités sportives, une soirée dite ‘soirée de l’amitié’ a été organisée au palais des congrès de Kara.