Togo : Lancement officiel de la 13ème Conférence internationale annuelle du karité

La 13ème Conférence internationale annuelle du karité se tiendra du 06 au 08 avril 2020 à Lomé autour du thème « Karité 2020, créer l’industrie de demain ». Plus de 500 parties prenantes de plus de 35 pays sont attendues dans la capitale togolaise pour ce rendez-vous historique pour le Togo qui s’honore de l’accueillir pour la première fois. « Il est important d’œuvrer ensemble afin que les acteurs primaires de cette chaine, qui sont dans notre pays des milliers de femmes en majorité, puissent sortir de la pauvreté et gagner leur autonomisation. Aussi me semble-t-il urgent de relever le défi de la gestion durable des arbres à karité qui poussent à l’état sauvage et qui sont souvent abattus par des exploitants illicites », a souligné Elisabeth Essodolom Pali-Tchalla, la présidente de la Filière Karité du Togo (FIKATO).

Alors que l’industrie du karité investit massivement dans l’expansion de l’offre et la transformation pour répondre à la demande sans cesse croissante, cette conférence explorera les interventions de groupements de femmes, d’ONG, de fournisseurs, de marques et d’insti­tutions gouvernementales qui créent une solution holistique aux nouveaux défis et façonnent la prochaine décennie de l’industrie.

De son côté, le directeur exécutif de l’Alliance globale du karité, Aaron ADU, a insisté sur la nécessité d’une « parfaite collaboration entre les gouvernements et le secteur privé notamment les industriels pour établir des politiques favorisant le développement durable ».

Les discussions lors de cette conférence s’articuleront autour des sujets comme l’approvisionnement, l’optimisation des revenus au niveau local ou encore la réglementation au service du développement de l’industrie du karité.

La 13ème Conférence internationale annuelle du Karité intervient au Togo dans un contexte de mise en œuvre du Plan national de développement 2018-2022 qui vise notamment à travers son axe 2 le développement des pôles de transformation agricoles à travers tout le pays, a souligné le préfet de la Kozah dans son discours d’ouverture.

La Conférence de Lomé facilitera les rencontres interentreprises entre les intervenants de l’industrie du karité au cours des rencontres B to B. La formation des PME/ PMI, des visites de terrain et d’autres attractions spéciales sont inscrites à l’agenda de ce rendez-vous.

Vœux de nouvel an: L’autonomisation de la femme et la préservation de la paix au cœur du message d’Élisabeth Pali-Tchalla

Comme chaque année, Elisabeth Pali-Tchalla adresse son message de vœux pour l’année 2020 qui arrive dans quelques heures. La présidente de l’interprofession Karité du Togo souhaite voir 2020 renforcer le climat de paix qui règne au Togo surtout avec les élections qui arrivent. Elle fait de l’autonomisation de la femme son vœu le plus cher pour les prochains douze mois.

En ce début d’année 2020, je voudrais, comme il est de coutume à chaque nouvel an, présenter mes vœux de bonheur, de santé et de prospérité à tous mes concitoyens et exprimer le vœu de voir chacun d’entre nous cultiver davantage en cette nouvelle année, le rôle d’artisan de paix et promoteur du mieux vivre ensemble pour le développement harmonieux de notre cher pays, le Togo.

Je voudrais particulièrement formuler ces vœux de santé, de bonheur et de prospérité au Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, et à toute sa famille. Que cette nouvelle année 2020 soit une année de grâces et de bénédictions pour le chef de l’Etat dans l’accomplissement de sa vision pour le peuple togolais tout entier. Que cette année nouvelle voie la réalisation de tous ces vœux pour les membres du Gouvernement qui œuvrent sans relâche pour la mise en œuvre de cette vision de paix et de développement prônée par le chef de l’Etat à travers le Plan national de développement 2018-2022.

L’année 2020 est une année de grands enjeux pour notre pays. Que Dieu le Tout-puissant nous aide à préserver cette paix, condition sine-qua-non à tout développement, afin que nous puissions vivre ces moments électoraux auxquels notre pays se prépare.

Je voudrais également saisir cette occasion pour souhaiter une bonne et heureuse année aux acteurs de la filière karité qui ont, à travers tous leurs efforts consenti, redynamisé ce secteur pourvoyeur de richesse et de croissance. L’année 2020 qui commence est aussi une année particulière pour tous les acteurs de la filière karité au Togo car pour la première fois, notre pays aura l’honneur et le privilège d’abriter la 13ème Conférence mondiale annuelle du karité. J’invite tous les acteurs impliqués à jouer pleinement leur partition pour que notre pays réhausse davantage son image à travers l’organisation de ce grand rendez-vous et que la filière karité ait un nouveau souffle au sortir de ces assises de Lomé.

Puisse Dieu nous accorder sa bénédiction afin que nous œuvrions ensemble pour cet idéal commun et gagner ensemble le pari de l’autonomisation de la femme à travers le karité. Que Dieu bénisse le Togo !
BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2020 A TOUS ET A CHACUN !

Togo: Du matériel pour les coopératives des femmes de la filière karité pour la campagne 2019-2020 

C’est parti pour la campagne de karité 2019-2020. La présidente de la filière du Togo (FIKATO), Elisabeth Essodolom Pali-Tchalla a officiellement lancé cette saison au cours d’une tournée qu’elle a effectuée du 27 au 31 Mai 2019 dans les régions productrices du karité.

Elavagnon, Sokodé, Kara et Dapaong sont les principales étapes de cette tournée de la présidente de la filière karité du Togo où elle a offert du matériel aux femmes de plusieurs sociétés coopératives du secteur. Du matériel composé entre autres de tricycles, de bassines, des gants, des bottes, des coupe-coupe, des sacs…etc.

Cette remise du matériel aux groupements de femmes de la filière karité du Togo est le résultat d’un partenariat avec le Programme d’Appui aux Populations Vulnérables (PAPV) voulu par le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé. L’opération a pour objectif de booster et sécuriser la production nationale du karité   afin de contribuer par ricochet à l’autonomisation économique des femmes surtout en milieu rural.  Cette démarche vise surtout à garantir des meilleures conditions de vie et de travail des actrices de la filière karité pour contribuer notamment à la réalisation de l’axe 2 du Plan National de Développement (PND) lancé le 04 Mars 2019 par le Chef de l’Etat.

Au-delà de ce matériel, le Programme d’Appui aux Populations Vulnérables (PAPV) et la filière karité du Togo, ont construit des forages au profit de ces sociétés coopératives de la filière karité du Togo. « Il s’agit d’une étape importante dans le vaste programme de durabilité de la filière karité du Togo soutenu par le gouvernement Togolais et ses partenaires », a lancé Mme Pali-Tchalla tout en invitant les femmes à jouer leur partition dans la mise en œuvre du PND.

Classé parmi les 10 premiers pays producteurs du Karité en Afrique, le Togo fait partie de l’Alliance Globale du karité qu’il a intégré en Mars 2018 lors de la 11 ème Conférence mondiale annuelle du Karité tenue du 12 au 14 Mars 2018 à Abuja au Nigéria. Avec son nouveau statut de pays membre de l’AGK, le Togo entend bien faire du karité une culture de rente au même titre que le café, le cacao ou encore le coton.

Depuis Novembre 2017, la présidente de la filière karité du Togo, Elisabeth Pali-Tchalla a procédé au renforcement des capacités de plus de 800 femmes des régions Centrale, Kara et Savanes sur les bonnes pratiques dans le domaine du karité.

On estime en Afrique à plus de 4 Millions le nombre de femmes qui vivent de l’activité du karité. Au Togo, le karité occupe essentiellement les femmes dans la région septentrionale à travers la production et la commercialisation du beurre de karité et de ses produits dérivés.

 

Conférence internationale sur le karité : Elisabeth Palli-Tchalla honore le Togo à Accra

L’un des plus grands pays producteurs de karité au monde, le Togo suscite la convoitise des grands groupes mondiaux de la pharmacie, de la chocolaterie et du cosmétique et d’autres multinationales qui utilisent cette matière première. Depuis deux ans, l’étendard du karité made in Togo est porté par Elisabeth Essodolom Pali-Tchalla, présidente de la filière karité du Togo(FIKATO) et Directrice Générale de la Société Togolaise du Karité (STK). Celle qui est affectueusement appelée « Maman Karité » parcourt désormais les quatre coins de la planète pour vanter les qualités du karité made in Togo.

Du 11 au 14 Mars 2019,  la défenseure du  meilleur avenir de la filière karité dans son pays a représenté le Togo à la 12ème édition de la Conférence Internationale annuelle sur le karité qui s’est tenue à Accra, la capitale ghanéenne.   Après Abuja en Mars 2018, la conférence Karité 2019 a réuni près de 500 parties prenantes  régionales et internationales de l’industrie du karité notamment les PDG de grandes entreprises, des investisseurs, des collectrices, des exportateurs, des marques et des détaillants de plus de 25 pays.

Placée sous le thème : « karité 2019, dévoiler la valeur du karité », la conférence de cette année a démontré la tendance à la hausse continue de l’industrie du karité afin d’apporter une valeur ajoutée à ses principaux acteurs à travers le monde. Aux côtés des acteurs du monde karité venu de tous les coins de la planète, Mme Pali-Tchalla, qui avait obtenu en 2018 à Abuja au Nigéria l’entrée de son pays dans l’Alliance Globale du Karité (AGK), a pris une part très active à tous les panels de discussions autour des thèmes tels que la maximisation des avantages économiques dans les pays producteurs, l’atténuation des changements climatiques et la stimulation de la consommation mondiale. 

En outre, cette grande rencontre d’Accra a offert l’occasion aux membres et aux partenaires de l’AGK de présenter les produits issus du karité à l’expo karité 2019, d’assister à des séances « B to B » et de se rendre sur le terrain pour apprendre davantage sur la mise en œuvre de l’initiative karité durable. « Je crois que notre plus grand défi qui se dresse devant nous, c’est d’arriver à transformer nos produits sur place. Ce n’est qu’à ce prix que nous pourrons gagner efficacement  le pari de l’autonomisation économique de ces milliers de femmes qui vivent des activités autour du karité. C’est pourquoi je voudrais saluer ici les efforts de mon président, son Excellence Faure Essozimna Gnassingbe, qui met les moyens pour nous permettre de relever ce défi », nous a confié  Mme Pali-Tchalla à la fin des travaux de la conférence karité 2019.

Classé parmi  les sept premiers pays producteurs du karité dans le monde, le Togo compte tirer profit de ce secteur qui emploie notamment des centaines de milliers de femmes. Depuis 2016, Elisabeth Essodolom Pali-Tchalla, réorganise le secteur à travers plusieurs formations en renforcement de capacité offertes à plusieurs centaines d’actrices du domaine. Aujourd’hui, la présidente de la filière karité a aidé à la mise en place de plus 80 sociétés coopératives afin de fédérer les efforts des femmes en milieu rural dans la dynamique de  l’autonomisation économique de la femme pour lutter contre la pauvreté.  

Vœux de nouvel an : Mme Pali-Tchalla remercie le Gouvernement et rend hommage aux femmes de la filière karité au Togo

Dans quelques heures, 2018 va céder le berceau à une nouvelle année. Une année 2018 avec son lot de bonheurs mais aussi de malheurs. Pour la nouvelle année qui va commencer à égrener ses jours à compter de ce 1er janvier, les intentions sont positives. Et comme de coutume, personnalités politiques, administratives, religieuses ou personnes anonymes présentent leurs vœux de nouvel an. Voici donc les voeu d’Élisabeth Pali-Tchalla, présidente de la filière Karité du Togo.

Message de Vœux de nouvel an de Mmel ElisabethEssodolom PALI-TCHALLA, présidente de la filière Karité du Togo

A l’orée de cette nouvelle année, il me plait d’adresser mes vœux de santé, de paix, de bonheur et de prospérité à son Excellence Monsieur le président de la République Togolaise Faure Essozimna Gnassingbé et à tous les membres du Gouvernement togolais. Que cette année 2019 soit couronnée de succès dans la conduite de l’action gouvernementale pour le bien-être de toutes les togolaises et de tous les Togolais.

Que mes vœux de bonne année 2019 accompagne également toutes les forces vives de la nation, tous les acteurs de la vie publique et du secteur privé qui œuvrent sans relâche pour accompagner ce processus de développement harmonieux du pays porté par nos plus hautes autorités. Que cette nouvelle année accorde à chacun le bonheur nécessaire.

Au moment où l’année 2018 tire sa révérence, je voudrais me féliciter de la dynamique enclenchée au cours de cette année et soutenue par le Gouvernement togolais et ses partenaires, pour offrir une embellie à notre filière Karité et hisser notre pays au rang des plus grands pays producteur et exportateurs. En exprimant mes meilleurs vœux à tous les acteurs de filière, je voudrais rendre un hommage particulier à ces milliers de femmes de la filière karité au Togo qui œuvrent avec hargne pour la vitalité de ce secteur. Que l’année nouvelle accorde à la filière karité un nouvel horizon dans la dynamique de l’autonomisation de femme rurale et de la lutte contre la pauvreté.

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2019 !

Foire Commerciale intra-africaine « IATF 2018 »: Le Karité togolais en attraction au Caire

Le karité du Togo et ses produits dérivés ont encore fait parler d’eux cette fin d’année 2018. Après Shanghai en Chine en Novembre, c’est au Caire en Egypte que Mme Elisabeth Essodolom Pali-Tchalla a brandi l’étendard du karité « made in Togo ». La présidente et Directrice Générale de la Société togolaise de Karité a participé du 10 au 17 Décembre 2018, dans la capitale égyptienne, à la toute première édition de la Foire Commerciale Intra-Africaine.

Depuis qu’elle a amorcé, avec le soutien de l’Etat togolais, la redynamisation de la filière karité au Togo, Elisabeth Essodolom Pali-Tchalla a hissé le Togo parmi les destinations privilégiées des industriels et multinationales de la pharmacie, du cosmétique et de la chocolaterie en quête de cette matière première qu’est le karité.

La Foire commerciale intra-africaine du Caire est la première du genre à être organisée sur le continent africain. Il s’agit d’une foire commerciale de 7 jours qui fournit une plateforme de partage d’informations sur le commerce, l’investissement et le marché en vue de permettre aux acheteurs et aux vendeurs, aux investisseurs et aux pays de se joindre, de discuter et de conclure des accords commerciaux.

Organisé par  la Banque Africaine d’Import- Export (AFREXIMBANK) en collaboration avec l’Union Africaine, ce grand rendez-vous commercial s’est donné comme objectif de stimuler le commerce intra-africain et de soutenir la mise en œuvre de la Zone de Libre-Échange Continental Africaine « ZLECA ». Au cours de cette foire qui a vu la participation  de milliers d’exposants venus de tous les pays africains et d’autres continents, la Société Togolaise de Karité (STK) a pu vendre la destination Togo, un pays classé désormais grand producteur du karité avec plusieurs centaines de milliers de tonnes d’amandes de karité enregistrés chaque année.

Dans la dynamique impulsée par la présidente de la filière karité du Togo,  le pays fait partie depuis Mars 2018  de l’Alliance Globale du Karité, la grande Famille mondiale des pays producteurs de karité. Au Togo, la filière karité occupe plusieurs milliers de femmes regroupées en coopératives dans les régions Centrale, Kara et Savanes.

GK