Mondial 2018 : Les Nigérians bloqués en Russie de retour au pays  

En début de semaine, le président Muhammadu Buhari a assuré que tous les Nigérians bloqués en Russie rentreraient à la maison. Eh bien, c’est chose faite. Selon le ministère des Affaires étrangères, les dispositions sont prises pour le rapatriement des 152 citoyens nigérians restés au pays de Vladimir Poutine après la coupe du monde.

Le Nigeria a pris des dispositions pour que 152 de ses citoyens bloqués en Russie après la fin de la Coupe du monde de football soient rapatriés chez eux, a déclaré vendredi un porte-parole des Affaires étrangères.Le tournoi d’un mois, qui a attiré des fans du monde entier, s’est terminé dimanche avec une victoire pour la France.

Le gouvernement du Nigeria a déclaré que beaucoup de ses ressortissants étaient bloqués en raison d’un manque de fonds. “Au total, 152 Nigérians sont montés à bord de l’avion et se dirigent vers Abuja“, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Tope Elias-Fatile. Il a déclaré que l’avion transportant les passagers devait arriver dans la capitale du Nigeria vers 18h00. (17h00 GMT).

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré jeudi soir que des passagers seraient rapatriés sur un vol d’Ethiopian Airlines.

Belgique – Affaire de “faux” passeport: Moïse Katumbi accuse Kinshasa

Difficile à l’heure actuelle de savoir si Moïse Katumbi est en possession d’un passeport falsifié, expiré ou invalide. Une certitude toutefois : l’opposant congolais est autorisé à rester en Belgique avec l’obligation de régulariser sa situation dans les plus brefs délais. Un laisser-passer lui a été accordé mercredi par les autorités belges.

L’Agence France presse qui cite des sources belges, il s’agirait d’une fausse page, celle où figure l’identité de Moïse Katumbi, qui aurait été rajoutée à son passeport d’origine et qui rend le document invalide. Moïse Katumbi avance une autre version des faits. Son passeport est semi-biométrique et c’est pour cela qu’il ne serait plus valide. En fin d’année dernière, les autorités congolaises ont décidé d’invalider ces passeports pour les remplacer par des documents biométriques.

L’opposant congolais assure avoir fait une demande de passeport biométrique justement auprès de son ambassade en Belgique. Une demande refusée. Moïse Katumbi dénonce donc une annulation volontaire de son passeport par les autorités congolaises, une instrumentalisation de ses services et un acharnement à son encontre en raison sa candidature pour l’élection présidentielle de RDC prévue en décembre prochain.

Mondial Russie 2018 : l’Angleterre menace de boycotter la compétition

Dimanche sur un banc d’un centre commercial de Salisbury (à 139 kilomètres au sud-ouest de Londres) Sergei Skripal a été retrouvé mort. L’homme de 66 ans n’est autre qu’un ancien colonel du renseignement russe, arrêté en 2004 par le FSB (services secrets russes) pour “haute trahison” au profit de Sa Majesté dès 1995.

De quoi provoquer le courroux de Boris Johnson. Le ministre des Affaires étrangères britannique menace de boycott, le mondial 2018, par son pays si les faits s’avéraient. “Nous ne savons pas exactement ce qui s’est passé à Salisbury mais si c’est aussi grave que ça en a l’air, ce serait un nouveau crime dans la litanie de crime que nous pouvons mettre sur le dos de la Russie.” Cela serait difficile d’imaginer une participation de l’Angleterre à la Coupe du monde “de façon normale”, a diplomatiquement expliqué l’ancien Maire de Londres.

La disparition de Sergei Skripal rappelle le souvenir de la mort par empoisonnement en 2006 d’Alexandre Litvinenko, ex-agent du FSB opposant à Vladimir Poutine. Après trois semaines d’une agonie très médiatisée, il avait succombé à ce qui va se révéler être un empoisonnement au polonium-210, une substance radioactive extrêmement toxique retrouvée dans sa tasse de thé.