Droits et obligations des abonnés du service public de l’électricité : L’ARSE éclaire les leaders communautaires a Vogan

La séance est initiée par le chef du canton de Vogan, Togbui Sènou Odjima Kalipé IV en collaboration avec la direction générale de l’ARSE. Elle a regroupé les autorités locales de la commune Vo 1, les leaders communautaires, les chefs des cantons, des villages et des quartiers ainsi que des personnes ressources.

Au cours de la séance, l’assistance a été éclairée sur les missions de l’ARSE ; les droits et obligations des abonnés des services publics de distribution de l’énergie électrique. Dans leurs exposés, les membres de la délégation de l’ARSE, ont relevé que la mission de leur institution, est d’assurer la régulation des activités du secteur de l’électricité, notamment le contrôle et l’inspection des ouvrages et installations d’énergie électrique exploités par les entreprises publiques comme la CEET ou privées ayant conclu une convention de concession avec l’Etat, à l’instar de ContourGlobal Togo S.A., Kékéli Efficient Power, AMEA Togo Solar, etc.

Les présentateurs se sont appesantis sur les droits et obligations du consommateur. Ainsi, concernant les droits, ils ont indiqué entres autres que tout togolais ou toute personne résident sur le territoire a : (i) le droit de bénéficier d’un abonnement auprès de la CEET conformément aux conditions prévues par le Règlement Technique de Distribution (RTD) de l’énergie électrique ; (ii) le droit de bénéficier en permanence de l’énergie électrique ; (iii) le droit de refuser de payer les arriérées de facture laissées par un ancien locataire ou occupant d’un local donné ; (iv) de refuser de payer les frais de vérification de son compteur, si cette vérification, initiée par la CEET, n’a révélé aucune anomalie. La délégation de l’ARSE a également informé les consommateurs, qu’ils ont le droit d’exiger de recevoir, au moment de la signature du contrat d’abonnement, un document d’information sur leurs droits et obligations.

Selon les orateurs, le consommateur a l’obligation de payer les factures d’électricité en respectant la date limite indiquée sur les factures ; de permettre à la CEET le cas échéant, de contrôler son installation intérieure lorsque cette dernière en fait la demande ; de s’abstenir d’effectuer des raccordements frauduleux à partir de ses installations électriques puis de modifier le réglage de son disjoncteur sans l’accord de la CEET.

Les responsables de l’ARSE ont indiqué que le consommateur doit payer à la CEET les frais de contrôle, lorsqu’il est démontré que les installations de l’abonné perturbent le réseau. Ils les ont exhortés à payer leurs factures pour permettre à la CEET de pouvoir financer les travaux d’extension du réseau électrique qui entre dans la politique du gouvernement.

Les membres de la délégation ont demandé aux participants de relayer le message auprès de leurs proches pour une large diffusion. Ils ont invité les populations à éviter d’électrifier leurs maisons par les réseaux clandestins appelés « toiles d’araignées », qui sont très dangereux.

Le maire de la commune Vo 1, Afandé Atissovi et le chef du canton de Vogan, Togbui Sènou Odjima Kalipé IV ont invité les participants à vulgariser toutes les informations reçues et à faire des efforts pour profiter des branchements électriques promotionnels [la CEET a annoncé une campagne promotionnelle avec le prix du branchement ramené à 25.000] afin de disposer en permanence du courant dans leurs maisons.

MKAD avec ATOP-Vogan