Togo: Les manifestations de la Coalition interdites à Bassar

Les manifestations prévues par la Coalition de l’opposition à partir de ce jeudi 29 novembre pourront-elles avoir lieu dans les villes de Sokodé, Bafilo et Mango? Pas si sûr ! Et c’est une autre ville du Togo qui vient s’ajouter à la liste des zones interdites à la C14.

Dans une note adressée aux responsables de la Coalition, le Préfet de Bassar a simplement interdit la série de manifestations qui débutent ce jeudi. Le Col Faré Bonfoh justifie sa décision par des “affrontements armés entre les ethnies Konkomba et Tchokossi dans le Ghana avec à la clé, l’intrusion et la circulation anarchique des armes à feu dans le grand Bassar“, créant une situation sécuritaire “très fragilisée et délétère” dans la préfecture.

Selon des “renseignements concordants” qu’il dit d, le préfet affirme que des “individus malintentionnés s’activent à mettre à profit les marches  politiques pour troubler gravement l’ordre public“.

Ainsi, “en attendant que la situation secsécurita soit assainie par les forces de l’ordre“, le Col Bonfoh ne veut voir aucùne manifestation de quelque “bord politique” que ce soit se dérouler dans sa préfecture.

Une mesure qui porte à quatre le nombre de villes où les manifestations de l’opposition sont interdites, alors même que des voix s’élèvent pour demander que soit levé l’état de siège de fait imposé à Sokodé, Bafilo et Mango.