Législatives au Togo : Affichage des listes électorales provisoires ce vendredi

Selon un communiqué de la CENI, les listes électorales provisoires seront affichées à compter du vendredi 30 novembre 2018 dans tous les Centres de Recensement et Vote (CRV) relevant de chaque Commission électorale locale indépendante CELI, pour consultation.

Le président de la CENI, Kodjona Kadanga, invite, à cet effet, les électrices et les électeurs à « se mobiliser et se tenir prêts pour se rendre dans leur CRV de rattachement en vue de constater leur inscription effective sur les listes électorales provisoires ».

Il est également porté à leur connaissance qu’ils ont la possibilité d’entamer la procédure de réclamation auprès des CELI de leur localité au cas où ils ne trouveraient pas leurs noms sur les listes provisoires affichées.

Les détenteurs des cartes d’électeurs pourront aussi signaler les cas d’électeurs « indûment inscrits sur les listes ou indument radiés », et demander l’inscription sur les listes électorales des personnes « régulièrement inscrites tors du recensement de 2018 mais omises sur les listes provisoires affichées ».

Enfin, les électeurs peuvent signaler tout cas de décès, en vue de la radiation des électeurs décédés en apportant les preuves requises (déclaration de décès, autorisation d’inhumer, témoignage de proches parents, faire-part).

Togo – Recensement électoral : Encore trois jours de rattrapage

Les opérations de recensement électoral sont loin d’être terminées. Après une première phase boycottée par l’opposition coalisée, la  Commission électorale nationale indépendante (Ceni)  donne trois nouveaux jours de rattrapage.

Dans un communiqué rendu public lundi, le président de la Ceni, Kodjona Kadanga informe la population togolaise  en âge de voter « qu’une prorogation exceptionnelle du recensement électoral est prévu du 16 au 18 novembre ». Cette opération se déroulera en « zone unique » sur l’ensemble du territoire national.

« La liste des CRV retenus par la Ceni sera publiée au siège de chaque Celi (Commission électorale locale indépendante, ndlr) et diffusée à la diligence des présidents des Celi », précise le communiqué.

Cette annonce de la Ceni fait suite au communiqué polémique des facilitateurs de la Cedeao qui demandent une prorogation de trois jours maximum du recensement électoral en vue des élections législatives dont ils maintiennent l’organisation à la date du 20 décembre prochain.

Est-ce la prorogation de la dernière chance pour les partisans de la coalition des 14 partis de l’opposition qui n’entendent pas accompagner une « mascarade électorale » ou est-ce tout simplement que Kodjona Kadanga et les siens foncent droit dans le mur?  

Togo – Recensement électoral: on joue les prolongations

C’est ce lundi 8 octobre que devraient s’achever les opérations de recensement électoral dans la zone 1, conformément au chronogramme défini par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Mais non ! Kodjona Kadanga et son équipe sont bien obligés de jouer les prolongations.

Dans un communiqué rendu public lundi matin, la Commission électorale nationale indépendante proroge le recensement électoral démarré le 1er octobre dans la zone 1. Les opérations se poursuivent donc jusqu’au mardi 9 octobre. Selon le communiqué de la Ceni, cette rallonge de 24 heures s’explique par « les affluences dans plusieurs centres de recensement et de vote (CRV) », mais également par le souci de « permettre à tous les citoyens d’obtenir leurs cartes d’électeurs ».

Les 24 h suffiront-elles pour qu’une plus grande majorité puisse se faire enrôler ? Déjà, la Coalition des 14 partis de l’opposition a appelé au boycott de ces opérations de recensement. Vendredi, l’Assemblée nationale n’a pas pu élire les nouveaux membres devant siéger à la Ceni. La date du 20 décembre 2018 retenue par la Cedeao pour la tenue des élections législatives s’annonce de plus en plus improbable… enfin à cette allure.